Formation Présentateurs TV

Même si les choix des chaînes de télévision et des producteurs se font principalement par casting, un minimum d'expérience et de connaissances est requis. 

Si vous passez une audition en sachant vous tenir devant une caméra, évoluer dans un studio, parler d'une émission de télévision comme un professionnel et non comme un téléspectateur... Si vous savez présenter un programme, lancer un clip, présenter une chronique... cela se sentira dès les premières secondes ! En effet, animer une émission de télévision, faire une interview, préparer ses fiches pour une chronique, la présenter à l'antenne, lire sur un prompteur, partir avec un cadreur sur un reportage...cela s'apprend ! Il ne suffit pas d'avoir la tchatche et un bon look pour faire de la télévision... même si cela aide. 

Evact vous permettras durant cette formation de cultiver vos talents de présentation TV, et d’en tirer le meilleur parti, enrichir votre charisme, et vous donner les armes pour vous battre dans ce monde de la télévision en éternelle compétition !

 

 

Programme de la formation : 

 

Chapitre 1 - Préparer son journal télévisé :

• Comment choisir et hiérarchiser ses sujets, 

• Quel rythme et variété ?  

• La pertinence et l’organisation des rubriques du journal télévisé 

• Formats et ton de la présentation 

• Élaborer un fil conducteur entre les sujets 

• Respect des délais de fabrication et de la durée du JT.

 

Chapitre 2 - Écrire pour différents formats :

 

• L'écriture de brèves et de titres pour les sujets.

• Maitriser les lancements

• News et magazine 

 

Chapitre 3 - Gestion de la posture et de la voix :

• Maîtriser les mouvements de son corps et de ses mains, la gestuelle 

• Le regard caméra

• Élocution, débit et timbre vocal.

 

Chapitre 4 - Gérer le direct :

• Délivrer une information en un minimum de temps,

• Réagir en direct à une information,

• S’adapter aux aléas du direct.

 

Chapitre 5 - Gérer les interactions :

• Donner la parole à un correspondant,

• Interviewer à distance,

• Mener une interview et un débat en direct sur le plateau.

Type de formation : Formation Qualifiante / Non diplômante. 

Document obtenu : Attestation de participation 

Volume horaire : 24h

Publique : étudiants, journalistes, chroniqueurs, YouTubers, influenceurs, personnes doués pour presenter. 

Prérequis : Aucun 

 

 

ou appelez nous au 

 

Sujets touchés : 

• Flash info 

• Journal d’information

• Magazine 

• Documentaire 

• Publicité 

• Reportage 

• Court métrage 

• Chronique 

• Long métrage de fiction 

• Débat 

• Clip 

• Événement sportif 

• Émission musicale 

• Émission de divertissement

• Récit 

• Entretien 

• Portrait 

• Animation 

• Commentaire 

• Revue de presse 

• Brève 

• Billet d’humeur 

• Compte rendu 

• Analyse 

 

 

les etapes de la formation : 

ou appelez nous au 

 

Les 7 étapes Certaines étapes sont réalisées en classe, individuellement ou en petits groupes, d’autres activités se font en dehors des cours. 

 

Étape 1 Sensibilisation

 

• Lancer une enquête sur les pratiques médiatiques des apprenants. 

• Amener les apprenants à parler des émissions qu’ils regardent / écoutent et apprécient. Faire ressortir les éléments caractéristiques de ces émissions. 

• Créer des moments d’immersion dans la classe : instaurer de manière régulière des moments d’écoute et de visionnage. Débuter le cours par le visionnage ou l’écoute d’une émission courte, d’un JT, d’une chanson... 

• Inciter les apprenants à regarder / écouter des documents audiovisuels en français hors de la classe. 

 

 

 

Étape 2 - Identification L’objectif de cette étape est de faire comprendre aux apprenants la construction d’un document audiovisuel. 

 

Amener les apprenants à analyser de courts extraits d’émissions grâce à une série de questions : 

 Quelle est la durée de l’émission ? 

 Quel en est le message ? 

 Quelle est l’intention du message ? 

 Avec quels types de mots et sur quel ton le message a-t-il été formulé ? 

 Quel en est l’effet sur l’auditeur / téléspectateur ? 

 Est-ce que la personne qui parle est un journaliste, un professionnel de la parole ou non ? Quels sont les éléments préparés de l’émission (écrits à l’avance et lus), quels en sont les éléments spontanés ? 

 Comment qualifier le style de présentation et d’animation ? 

 Quel lien l’animateur / le journaliste établit-il avec l’auditeur ou le téléspectateur ? 

 

Faire noter les régularités de structure, d’animation, de discours pour formuler une sorte de « grammaire » de l’émission. 

 

Leur demander de s’appuyer ensuite sur ces règles pour produire leurs propres documents. Préparation À la télévision et à la radio, l’écrit précède presque toujours la parole. 

Le genre détermine l’écriture. Dans une émission, tout est préparé ! Le journaliste décide quels seront les points de vue présentés, par qui et comment. Il se documente, écrit le déroulé d’une émission, choisit les intervenants en fonction du message qu’il veut faire passer et prépare les questions d’interview. 

Distribuer aux apprenants les tâches suivantes : 

 

Faire un remue-méninges pour définir le sujet et le genre de l’émission. 

 

 Faire une recherche documentaire sur le sujet. 

 Décider des angles de traitement : quels points de vue doivent être présentés ? Quelle problématique veut-on faire ressortir ? 

 Déterminer sous quel format chaque point de vue sera abordé : interview, billet, portrait, image d’archives, illustration sonore… 

 Établir un conducteur qui liste les éléments dans l’ordre de leur présentation et une estimation de leur durée. 

 Décider des personnes en charge de chaque enregistrement et fixer des rendez-vous avec les intervenants. 

 Écrire le story-board des éléments à filmer (par exemple en faisant un diaporama). 

 Écrire les questions d’interviews, les informations factuelles à communiquer… Pour découvrir les ficelles du métier : inviter un professionnel des médias. 

 

 

 

Étape 4 Enregistrement Matériel Recenser avec les apprenants tous les appareils de captation analogiques ou numériques que vous possédez : magnétophone à cassettes, téléphone mobile, ordinateur, appareil photo, caméscope, webcam, micro-casque. 

En fonction du matériel disponible, les apprenants optent pour un enregistrement audio ou vidéo et décident de la manière dont l’émission sera présentée : studio en direct dans la classe, projection ou écoute de l’enregistrement. Conditions d’enregistrement Préciser aux apprenants qu’il existe des règles communes à tous les médias. 

Plus le fichier source est de bonne qualité, mieux le message sera rendu au public. 

• Faire attention à la durée des enregistrements : plus ils sont courts et synthétiques, moins il y a de travail de montage. 

• Choisir des endroits adaptés : éviter les bruits parasites et une lumière trop intense ou trop faible pour réussir une interview de qualité. 

• Soigner l’interviewer : lui offrir un cadrage adapté, tenir le micro à distance raisonnable. 

• Connaître le matériel : des tests préliminaires sont nécessaires avant d’enregistrer en direct ; ne pas hésiter à solliciter l’interviewer pour faire des réglages de voix, de position dans l’espace avant de débuter l’interview. 

S’appuyer sur la compétence des apprenants : à partir d’un téléphone mobile, ils savent enregistrer des séquences vidéo ou capter des sons. Ne pas hésiter à désigner un ou des techniciens responsables du matériel et de la captation. 

Hors les murs : pour mieux connaître les métiers de la production et du journalisme, pourquoi ne pas visiter un média local ? 

 

Étape 5 Montage et mixage Le montage et le mixage permettent d’agencer les sons et les images tel que prévu dans le conducteur. Outils Les logiciels de montage sont de plus en plus accessibles et simples d’utilisation. Ces logiciels permettent des résultats d’une qualité tout à fait acceptable. Montage son : AUDITION est un logiciel de traitement sonore. 

Libre et gratuit, il sert à monter et mixer des séquences sonores. Une fonctionnalité d’enregistrement au format .mp3u ou .ogg permet de diffuser les reportages audio en podcasts. 

Montage vidéo : De très nombreux logiciels libres et gratuits permettent de faire du montage vidéo de manière intuitive. www.framasoft.net/rubrique236.html 

Pour les utilisateurs de PC, le logiciel Windows Movie Maker est installé par défaut. 

Pour les utilisateurs de MAC, la suite iLife (GaradgeBand, iMovie, iPhoto, iWeb) permet de produire des audios, de réaliser vos montages vidéo et de les éditer en ligne. 

 

Démarche Indiquer aux apprenants les tâches à réaliser et l’ordre dans lequel ils doivent procéder. 

 

 

• Commencer par nettoyer l’enregistrement : supprimer tous les bruits, ratés et éléments que l’on ne veut pas utiliser. 

• Choisir ensuite les éléments importants dans le discours de l’interviewé ou dans le reportage. 

• Découper ces éléments et les placer dans l’ordre du conducteur sur la timeline. Ajuster le conducteur si nécessaire. 

• Réaliser le mixage et le montage en intégrant tous les éléments montés (plans de coupe, ambiances sonores, musiques, voix, titrages, transitions) sur une nouvelle timeline. Ne pas oublier de laisser des blancs (espaces vides) minutés pour la présentation. 

• Écouter / visionner le résultat en vue de la présentation finale. Étape 6 Écriture des textes Une fois les éléments mixés ou montés, les apprenants sont prêts à écrire les génériques, lancements, textes de liaison, chutes… Donner des informations de manière claire et concise et retenir l’attention de l’auditeur / du (télé)spectateur sont les principes de base à garder à l’esprit. 

 

 

Rappeler aux apprenants qu’ils doivent : 

 

• faire des phrases courtes, à la voix active ; 

• éviter les phrases complexes et les subordonnées ; 

• apporter une information par phrase ; 

• ne pas exprimer plus d’une idée par phrase ; 

• préférer le présent et le passé composé ; 

• être concis : à la radio, 1 minute de présentation, c’est déjà long ! Un reportage de journal télévisé dure en moyenne 2 minutes ; 

• répéter différemment une même information ; 

• structurer le discours : annoncer le programme et le ponctuer avec des marqueurs de temps ;

• annoncer clairement les sujets au menu. Faire des promesses pour éveiller la curiosité de l’auditeur / téléspectateur et pour l’inciter à rester à l’écoute (poser une question rhétorique, créer un suspense, annoncer la venue d’un spécialiste, annoncer un scoop…) ; 

 

• rappeler régulièrement à l’auditeur / téléspectateur ce qu’il écoute / regarde, sur quelle chaîne et ce qui va suivre en l’interpellant avec « vous » ; 

• utiliser parfois le « nous » inclusif pour impliquer l’auditeur / le téléspectateur comme un complice.  

 

Étape 7 Présentation finale 

 

• Transformer la classe en studio du direct. Élire un présentateur, des techniciens, des invités éventuels, un public. 

• Inviter d’autres classes et organiser une projection publique de l’enregistrement vidéo. 

• Publier l’émission sur un site, une webradio ou des sites communautaires (YouTube, instagram…).

 

 

Appelez nous au téléphone

Venir à EVACT

Formulaire d'inscription

Nom invalide
wilaya invalide
Adresse email invalide
Numéro invalide
Invalid Input