Startups en Algérie, est ce que c’est possible ?

Il y’a quelques mois je prenais mon café le matin lorsqu’un habitué du café du quartier un cadre retraité des chemins de fer qui devais avoir 70 ans est venus vers moi intrigué, je sentais qu’il avait un millier de questions à me poser dès qu’il m’a dis-toi tu es dans les startups n’est-ce pas ?

Il avait entendu le discours du président fraichement élus qui parlais de startups,

c’est alors que je me suis mis à réfléchir sous quel angle j’allais lui expliquer ? et en utilisant quel langage. Cette discussion qui était un challenge assez agréable m’a donné envie de rédiger un article pour vous donner mon point de vue sur la question.

Alors par où commencer ? et comment aborder le sujet, au début j’avais envie de sortir les définitions de la Sylicone Valey la ou les startups en vue le jour, avec la citation du guru des startup Paul Graham le fondateur de Y combinator : « la startup est un business model pour des entreprises qui font de 5 a 7% de croissance par semaine et qui soit scalable » mais a ce moment-là quelque chose a raisonné dans ma tête me disant que je devrez expliquer ce c’est que la scalabilité, et comment j’allais lui expliquer un tel taux de croissance, et pourquoi ces taux la exactement ?

Alors les choix que j’avais c’était ou je parlais de business model, ou d’innovation, ou de taille d’entreprises, le point le plus simple pour moi c’était de parler d’innovation, pour déboucher sur le business model,

L’innovation, est ce que toutes les entreprises innovantes sont des startups ?

Non, mais.. Généralement les startups sont des petites entreprises innovantes et agiles, a la recherche d’un marché à forte croissance, on ne peut pas dire que toutes les petites entreprises sont des startups, no toutes les entreprises innovantes sont des startups mais les startups sont en général innovantes et cherchent à changer les règles du jeux dans une secteur donné, par exemple un nouveau restaurent qui sert des repas spéciaux pour les gens atteint de maladies chroniques et qui doivent avoir des repas adaptés à leurs besoins, même si cette entreprise prend les commande sur internet, c’est certainement une entreprise innovante, c’est une jeune entreprise mais pas une startup.

Pourquoi ? bonne question.

Alors le premier problème avec cette entreprise c’est la scalabilité, ça ne peut pas être scalable vu que c’est un marché de niche, il faudrait qu’il y’ai assez de gens atteint d’une même maladie chronique (excusez-moi du cynisme) qui aurais besoin qu’on leurs livre de la nourriture quotidiennement, parce que pour s’en sortir il va falloir cuisiner en quantité, les gens généralement aiment bien choisir leurs nourriture et la ça pose encore un autre problème de couts d’approvisionnement qui vous empêcherons de contrôler vos couts, autre problème comme c’est un service de restauration vous devrez vous installer vous même dans les ville une à une pour satisfaire la demande (si il y’en a biensure) et c’est ce qui demanderais des investissements de plus en plus lourds et j’en passe.

Alors pour la faire courte l’innovation est une bonne chose, les startups doivent etre innovantes, mais pas toutes les innovations peuvent donner lieu à une startup.

La croissance, c’est quoi la croissance ?

La croissance dis comme ça sans y ajouter quelque chose ne veut pas dire grand-chose, mais dans le jargon des startupeurs on parle de croissance de chiffre d’affaire, de croissance du nombre de client de croissance du nombre d’utilisateurs tous ces termes là on les appelle les KPI Key Performances Indicators en anglais qui donne en français indices principaux de performance, ( je sens qu’on se perds la) pour revenir à notre sujet la croissance est un facteur clef de la réussite d’une startup,

c’est simple une startup qui n’a aucune croissance n’est qu’une entreprise locale, loin de moi l’idée de dire que les entreprises locales n’ont pas leurs place dans l’économie, mais si votre entreprise n’a pas de croissance, ou ne peut pas avoir de la croissance ça ne seras pas une startup, aux états unis on parle de croissance hebdomadaire de 4% à 7% qui fait en annuel cumulé plus de 1000% de croissance, à maintenir pendant plusieurs années.

La scalabilité ? c’est quoi ? c’est un mot chinois ?

Non c’est un mot difficile à prononcer oui mais ce n’est pas du chinois c’est un anglicisme scalable viens de scale qui veut dire échelle, quelque chose qu’on dis scalable doit pouvoir être mise à échelle qui veut dire passer de 1 à 100 et de 100 à 10.000 puis de 10.000 à 1.000.000 aisément. C’est un concept qui n’est pas loin de celui de la croissance mais la on parle de la corrélation des couts pour servir un client et celui pour servir 1.000.000 de clients, pour que votre entreprise soit scalable il faudrait que le cout pour servir le millionième client ne soit pas le même que pour servir votre premier client, et que pour servir un million de client vous ne dépensiez pas 1 million de fois ce que vous avez dépensé pour le premier client. C’est assez compliqué à première vue, mais ce concept est parfaitement assimilable quand on donne des exemples concrets.

Exemple de scalabilité :

prenons un exemple connu de tous Netflix, comment Netflix est devenue une entreprise scalable, pour comprendre ça il va falloir disséquer son business model en plusieurs couches, qu’est-ce que Netflix achète ? qu’est-ce que Netflix vend ? comment Netflix vend ? à qui Netflix vend ?

  • Netflix achète :
    1. Des droits de diffusion pour des films, des séries et des documentaires sur des régions données à des boites de production audiovisuelles.
    2. Netflix achète des serveurs pour héberger son contenu et le diffuser.
    3. Netflix à des employés qu’elle paie et des taxes qu’elle paie.
  • Netflix vends : des abonnements à 9$/mois et à 11$/mois
  • Comment Netflix vends :
    1. Par la publicité
    2. Par la bouche à oreilles et les recommandations.
  • A qui vends Netflix : à tous les consommateurs de contenus audiovisuel peu importe leur âge leurs position géographique leurs gouts et leurs revenus.

Une fois qu’on à répondus à ces questions nous comprenons que Netflix achète à cout fixe les licences et droit de diffusions, paie des employés et des services d’hébergement pour les revendre sous type d’abonnements mensuels à des clients qu’elle à attirer par de la pub ou de la recommandation.

Disons que par exemple (juste un exemple ce ne sont pas les vrais chiffres) : Netflix dépense 50 millions de dollars pour acheter tous ce qu’elle achète, et que le cout d’acquisition client (cout publicitaire + cout de la transaction) est de 1$/personne.

Le premier client Netflix aura couté 50 millions de dollars et 1 dollar à servir. Le 10 millionième client auras couté 1$ de publicité voir moins s’il a acheté l’abonnement suite à une recommandation.

Pour résumer le cout pour servir un client doit être en baisse à mesure que l’on ait de nouveaux clients, les revenus grimpent et les couts baissent.

C’est ça être scalable !

Alors oui nous pouvons créer des start-ups en Algérie, d’ailleurs nous en avons quelques-unes tel que emploitic, Yassir, jumia, careem, le logiciel de gestion d’officine intellix… et bien d’autres.

La bonne question à poser maintenant c’est qu’il faut faire pour que nos startups grandissent ? quels sont les moyens à mettre en œuvre pour promouvoir la culture des startups ? quelles sont les barrières à notre développement ? nous essayerons de répondre à toutes ces questions dans de prochains articles.

Appelez nous au téléphone

Bienvenu chez Evact Algérie

L'école evact est spécialisé dans le Marketing L'e-commerce, la vente et le commerce international ( import export ) Nous proposons des formations accélérés et ciblés pour un publique de commerçant et de future commerçants Consultez nos formations . Et Contactez nous.