Créer une entreprise en étant salarié

Créer une entreprise en étant salarié en Algérie.

Vous êtes salariés, et le monde du travaille ne vous amuse plus, une sensation d’insatisfaction ? vous êtes convaincu que vous pouvez faire bien plus ?

si vous êtes motivé et que vous vous posez des questions cette article répondras à quelques-unes.

Alors sans plus tarder on répondra a la question de la double activité par Oui, Oui vous pouvez lancer votre entreprise tout en gardant votre poste d’emplois, mais ce n’est pas aussi simple que ça, suivez bien l’article pour connaitre les options qui s’offrent à vous, leurs avantages et leurs inconvenants.

Un peu de droit, et quelques définitions

Il faudrait dès maintenant commencer à faire la différence entre les concepts de chef d’entreprise et propriétaire d’une entreprise, en effet chef d’entreprise (légalement appelé le gérant) est un poste d’emplois, et si vous travaillez pour une entreprise qui interdis la double fonction, vous ne pourrez pas être chef d’entreprise, entre temps vous avez le droit de posséder des entreprises, en être actionnaire et bénéficiaire.

Un exemple de la différence, par exemple aucune loi en Algérie (ni dans le monde d’ailleurs) ne peut vous empêcher de posséder un appartement, et une fois que vous possédez l’appartement vous pouvez le louer, et personne ne vous diras que vos revenus locatifs peuvent constituer un salaire, vos revenus locatifs sont des revenus d’exploitation d’un bien. La même chose peut être appliqué aux entreprises.

Les statuts juridiques

Toute société constituée en Algérie doit cadrer dans un statut juridique (on peut aussi appeler ça la forme juridique) il existe deux types de statuts juridique le statut personne phtisique (qui considère que le propriétaire de l’entreprise est lui-même l’entreprise, définition un peu vulgaire mais claire) et le statut de personne moral qui considèrent que l’entreprise est une personne à part entière.

Dans notre cas et si votre travail actuel vous interdit expressément la double fonction, vous devrez opter pour une entreprise sous forme de personne morale, parce que cette forme-là ne fais pas de vous un commerçant mais le propriétaire d’un commerce (chose qui est fondamentalement différente) les différentes formes que vous pourrez prendre sont :

  • EURL : Entreprise Unipersonnelle a responsabilité limitée, vous prendrez cette forme si vous n’avez pas d’associés.
  • SARL : Société A responsabilité Limitée, vous prendrez cette forme si vous avez des associés
  • SPA : Société par actions, cette forme est assez couteuse, et n’est nécessaire que s’il y’a de grands capitaux investis

Nous écrirons un article qui expliqueras en détail la différence entre chacune de ces formes.

Après pour vous couvrir dans le cas ou votre employeur vous interdis expressément d’avoir une double fonction, vous devrez nommer un gérant signataire salarié (ou associé) qui lui seras considéré comme employé (non salarié ou salarié) de l’entreprise, prenez quelqu’un dans lequel vous avez confiance, vu qu’il sera l’unique signataire.

Dans le cas où vous ne trouvez personne, prenez quelqu’un de votre famille votre père ou votre mère ou une frangine qui auras le poste de signataire, vous n’aurez besoin de sa signature que rarement.

Maintenant qu’on sait qu’on peut créer une société il va falloir savoir comment la gérer au quotidien

Une entreprise peut être vraiment prenante (en terme de temps) Selon la nature de votre investissement, en effet il va falloir gérer vos clients, vos fournisseurs, vos employés, les taxes, les impôts, la banque, le loyer et beaucoup d’autres détails qu’il faudra suivre au quotidien, alors avant de vous engager dans l’aventure entrepreneuriale, pensez aux idées d’investissement que vous avez, et des contraintes qu’elle peuvent créer avec votre emploie actuel, par exemple une entreprise de bâtiment ne peut pas être géré facilement et de loin, par contre une agence de voyage ou une boutique e-commerce peuvent être géré à coté de votre travail actuel surtout si vous avez de l’expérience dans le domaine ou si vous avez été formé ça, nous proposons une formation de e-commerce qui répond parfaitement à vos attente inscrivez-vous ici

Les impôts et les taxes on en parle ?

L’imposition en Algérie est un sujet assez délicat, et généralement méconnus du grand publique, certes la plupart des gens croient que les impôts en Algérie ne sont pas aussi haut que ceux des pays européens, mais en réalité c’est faux, c’est juste que les commerçant en général ne déclarent pas la totalité de leurs revenus ce qui leurs permet de réduire considérablement les prix des produits et services, mais bon ceci est un autre sujet nous en parlerons dans un autre article.

Si vous choisissez de lancer une SARL ou une EURL vous serez assujettis à un impôt et plusieurs taxes

Commençons par les impôts :

  • IBS : Impôt sur le bénéfice des sociétés vous devrez payer 26% de votre bénéfice (le bénéfice c’est ce qui reste après avoir payé vos charges vos fournisseurs vos loyer et autres dépenses de l’entreprise) cet impôt vous le payer une fois par an, et c’est souvent votre comptable qui calcule pour vous la somme à payer après avoir établi votre bilan annuel.
  • IRG : Impôt sur le revenu global vous devrez vous acquitter de 10% libératoire de la somme que vous vous verserez comme revenus, les sommes réinjectées dans le capital de votre entreprise en seront épargnées (la loi de finance de 2020 a annulé cet impôt, mais pour l’heur nous attendons toujours le décret applicatif).

En ce qui concerne les taxes : les taxes à la différence des impôts ne sont pas prises sur vos bénéfices mais sur vos opérations commerciales, les taxes doivent être payé mensuellement via le formulaire G50 que vous trouverez à la caisse des impôts de votre région.

  • T.A.P : Taxe de l’activité professionnelle, cette taxe de 2% seras prélevé de la somme de chaque facture que vous ferez.
  • T.V.A. : Taxe à valeur ajoutée : cette taxe diffère d’un business a un autre 0% pour les uns 9% pour quelques autres et 19% pour la plupart, cette taxe sera ajoutée au montant de chaque facture (c’est le client qui la paye et vous la prélevez pour la verser au impôts)

D’autres taxes existent tels que le droit de timbre (qui est prélevé si votre facture est payé en espèce) sa valeur est de 1%, nous rédigerons un article bientôt qui traiteras des impôts et taxes en Algérie.

La sécurité sociale et les cotisations

Oui oui, vous allez cotiser a la sécurité sociale, on y échappe pas, en tant que propriétaire d’entreprise vous devrez verser une redevance annuelle a la CASNOS la caisse nationale d’assurance des non-salariés, cette redevance seras calculée a 15% de vos revenus après impôts avec un minimum de 48.000DA et un maximum de 640.000DA annuel, vous devrez payer ça au bureau le plus proche de la casons une fois par an après votre bilan.

Voilà on arrive à la fin de cet article, nous espérons avoir répondus à vos questions par rapport au cumule d’activités, nous espérons que vous serez motivé et que vous lancerez bientôt votre entreprise, la clef dans le business c’est de rester toujours motivé.

Appelez nous au téléphone

Bienvenu chez Evact Algérie

L'école evact est spécialisé dans le Marketing L'e-commerce, la vente et le commerce international ( import export ) Nous proposons des formations accélérés et ciblés pour un publique de commerçant et de future commerçants Consultez nos formations . Et Contactez nous.