Blog - Ecommerce Algérie

Algerie-Ecommerce-Covid

Covid Vs E-commerce en Algérie, Ce que devrons retenir les commerçant

Le confinement en Algérie touche à sa fin. Nous ne savons pas encore ce que le prochain monde nous prépare, mais nous pouvons déjà voire comment cela affectera

nos mentalités : les commerçants, les e-commerçants et les groupes industriels ont été confrontés à la réalité des besoins de numérisation.

Pendant ces deux mois, j'ai pu discuter pendant de longues heures avec des acteurs de chacune de ces classes. Voici, pour chacune de ces trois catégories, de quoi je suis sorti.

1 / Les commerçants qui n'ont pas de site e-commerce : une délicieuse pilule

Au cours de ces six mois de confinement, il y a un résultat dans l'esprit de tous: le commerce électronique a comblé le vide laissé par la fermeture soudaine des magasins physiques.

Je l'ai dit à maintes reprises à mon équipe tout ce temps : "C'est août dans les rues, décembre sur Internet." En d’autres térmes d’ici décembre 2020 tous les grands acteurs du commerce ( les acteurs serieux) seront présent sur internet.

« Une pilule au goût amer pour les commerçants qui n'ont pas encore lancé leur boutique en ligne. »

Il n'y avait jamais d'excuse auparavant pour ne pas avoir de site de vente en ligne les agences de développement d'autres ont rendu l'accès à cette technologie très accessible et très peu coûteux. C'est pour une décennie. La peur et les excuses pour retarder la fermeture de cette lacune technologique persistent depuis longtemps, et la punition aurait dû tomber un jour sur les procrastinateurs. Le 18 mars 2020, La sentance était tombée.

Si vous souhaitez démarrer votre commerce électronique nous vous conseillons de prendre notre formation e-commerce, nous vous accompagnerons durant votre déploiement.

2 / Marchands électroniques : gagnants et perdants. Pourquoi ?

Cependant, il y avait aussi des perdants parmi les commerçants électroniques. Quelles sont les raisons ?

Il existe trois types d'e-commerçants qui n'ont pas pu tenir le coup durant cette période de confinement :

  1. Puisque tout le monde reste à la maison, il en va de même pour les e-commerçants qui vendent de la mode, des cosmétiques, des parfums, etc. Forcément dans le contexte des préoccupations des acheteurs. Pour distinguer les métiers de « première nécessité» dont on parlait beaucoup à juste titre lors de cet internement (infirmières, médecins, ambulanciers, caissiers, etc.), les produits «nécessaires» ont profité de la force de la croissance, avec des multiples de 2 à 5. Nos sources diverses et variés nous ont révélés que :
    • (A) Pendant deux longs mois, les industries de l'artisanat, du livre, du jouet, de l'animalerie, de l'informatique, de la maison, du jardin, des enfants, de l'alimentation et du sport ont enregistré une croissance incroyable, multipliée par 2 ou 3.
    • (B) Les médicaments ont enregistré une croissance de x5. Croissance exponentielle qui a ensuite ralenti avec l'avènement des ruptures de stock.
    • (C )Les industries de la mode, de la bijouterie et de la parfumerie, comme indiqué, ont enregistré de fortes baisses. Cependant, nous ne devons pas oublier que les humains sont des animaux sociaux. On peut donc s'attendre à ce qu'après Covid, ces industries rattrapent fortement leurs ventes tardives.
  2. Parmi les e-commerçants qui n'ont pas su surfer sur la vague de l'enfermement, il y avait aussi ceux qui avaient peur. La peur est un très mauvais conseiller. Comment cette peur s'est-elle manifestée chez les commerçants électroniques?

    En réduisant les budgets Publicitaires et autres publicités Facebook le lendemain de l'annonce du début du confinement.

    Après avoir annoncé le confinement, quelques agences digitales ( dont la notre ) a reçu le lendemain matin deux types d'emails: ceux de clients qui ont demandé au chef de projet AdWords d'augmenter les dépenses car «le coût par clic diminue», et qui, au contraire, a demandé , «Fermé immédiatement! ".

    Le premier représente 85% et le second 15%.

    Bien sûr, 85% avaient raison: les clics AdWords sont basés sur le système d'enchères. Avec la baisse soudaine de la demande, les coûts ont baissé notre responsable de la communication digitale a signalé une réduction de 30% du CPC, alors même que les tarifs d'achat en ligne montaient en flèche. Les clients de l'agence qui ont décidé d'ancrer les investissements plutôt que de les réduire, ont levé des liquidités auprès de tous leurs concurrents (y compris, à l'occasion, des commandes B2B de grands clients historiques des soi-disant concurrents).

    Comme c'est souvent le cas, la peur de certains a fait la richesse des autres. Cercle vicieux ...

    Je le répète: août était dans les rues, décembre était sur Internet.

  3. Parmi les e-commerçants gagnants, il y avait les Super Winners: Grands Prix.

    Si ce confinement indique que l'avenir du commerce ne se produira pas sans embarquer dans le train du commerce électronique, alors cette restriction indique également que l'avenir du commerce électronique ne se produira pas sans embarquer dans le train du marché.

    Car s'il y a des parmi gagnants dans le e-commerce, ce sont les vendeurs de la marketplace (sur Amazon, jumia, batolis, etc…)

    Cette tendance est également avec ce que nous pensons être l’avenir de l’e-commerce dans les pays émergeant tel que l’Algérie : Le comportement des achats en ligne sera mandaté d'ici la fin de 2030. Telle est notre attente et il semble que le comportement des acheteurs sur Internet pendant cette période de confinement va de pair avec cette intuition.

    En ce qui concerne les places de marchés, les acheteurs en ligne, dont une grande partie a effectué son premier achat en ligne pour la première fois se sont vu dépassé par le nombre d’acheteurs qui se sont tous pointer chez eux au meme temps, les infrastructures et les processus de reponses aux commandes se sont révélé trop archaiques pour répondre a cette forte demande.

    Les données que nous avons récoltées ont révélé que la croissance de x2 à x5 chez les Marketplaces, n’a pas touché les comparateurs de prix, les annonces classés et les guides d’achats.

3 / Grands groupes industriels : accélérer leur digitalisation

egardons maintenant le troisième groupe que j'ai évoqué dans l’introduction : les grands groupes industriels.

J'ai réussi à échanger avec des responsables e-commerce de grands groupes industriels. Le confinement a clairement démontré l'importance de la division e-commerce/Digital marketing pour l'ensemble du groupe, et de nouveaux budgets sont attendus après Covid.

Le monde numérique bouleverse toutes les entreprises, mais le défi est plus complexe pour les fabricants, étant donné que leur modèle de vente aux centrales d'achat qui est en train de passer au modèle Marketplaces.

Je suis sûr que les grands groupes industriels réussiront à le numériser, car ce confinement les a avertis de ce à quoi leurs entreprises devraient ressembler dans les cinq à dix prochaines années pour survivre.

Pour finir

La sensibilisation s'est accélérée sur de nombreux sujets, parmi nous tous. L'économie de détail n'y a pas échappé : la numérisation était un enjeu, elle est devenue importante. Lettres de préoccupations, procrastination et discussions du passé.

Les téléphones, la télévision et les télécommunications ont numérisé le consommateur que nous sommes. La télémédecine, le télétravail et l'assistance à distance numériseront les producteurs tels que nous sommes.

Inscrivez vous a la formation e-commerce d'evact pour vous lancer :

Bienvenu chez Evact Algérie

L'école evact est spécialisé dans le Marketing L'e-commerce, la vente et le commerce international ( import export ) Nous proposons des formations accélérés et ciblés pour un publique de commerçant et de future commerçants Consultez nos formations . Et Contactez nous.